Nébuleuses

Rassembler les alternatives, réflexions et luttes autour du travail social et de la santé

Les nébuleuses sont des objets célestes composés de gaz et de poussières éparses. Elles sont à l’origine de la formation des étoiles...
Accueil > Mots-clés > Genre > Article11

Article11

Article 11 publie depuis un certain temps, 2009 quand même, les écrit d’un certain Ubifaciunt, éduc’ de prev qui raconte son quotidien. On voudrait republier certains de ces articles parce qu’ils donnent à voir la vie des quartiers, les joies, les frustrations et les luttes. Il raconte comment on peut être travailleur social et militant, comment on peut tisser des liens et s’engager. Il raconte ces jeunes et moins jeunes leurs espoirs et leurs galères. Nébuleuses vous propose de redécouvrir ces tranches de quotidien.

(Lire l'article)

Sur article 11, on y fait des rencontres, dont certaines nous parlent d’auto-support, de résistance et donc d’effacement des statuts dans le "travail social".
"A Namur, cela fait quarante ans qu’ils luttent. Ne baissent pas les bras. Des années septante à aujourd’hui, des locaux du « 55 » à ceux de « La Caracole », ils ont toujours refusé la dite « fatalité » de la misère et multiplié les initiatives. Luc, l’un d’entre eux, revient sur cette histoire collective."

(Lire l'article)

Nous relayons ici une interview d’article 11, que nous ne présenterons pas mieux qu’en reprenant leurs mots :
"« Si la folie constitue le miroir grossissant de notre fonctionnement social, écrit le journaliste Patrick Coupechoux dans ’Un homme comme vous’, elle nous indique aujourd’hui que notre société est malade. » Un point de vue développé dans cet entretien, réalisé en mai 2014."

(Lire l'article)

Article 11 nous propose sa vision du Centre d’accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP) Antonin Artaud de Reims. Dans cet espace hors- norme, lieu de vie plus que centre soin, se dégagent des possibles et des situations nouvelles. Loin d’une critique hors-sol de la psychiatrie ou des médocs, les patient-e-s et les soignant-e-s du centre Antonin Artaud tentent avec pragmatisme de trouver leur voie/voix. Dans cette Article on touche le quotidien du centre, ce qui s’y passe, ce qui s’y joue mais on croise aussi et surtout celles et ceux qui y vivent.

(Lire l'article)

"Augustin Marcader est technicien administratif au contrôle médical d’une Caisse primaire. Des années qu’il turbine là, chez les poulagas de la Sécu. « Souffrance » au « travail », la redondance l’a toujours fait marrer. Parfois même, elle l’inspire. Cette fois-ci, il est question de célébration collective, entre propagande et plans entrepreneuriaux sur la comète..."

(Lire l'article)

Un Article publié dans Article 11.
Septembre 2012.

Autour du livre D Yann Diener « On Agite un enfant ».

Votre enfant est agité ? Vous vous sentez un peu dépassé ? Pas de problème, on va « gèrer » ces « troubles » à coups de cachetons... Ainsi s’avance le traitement psychiatrique contemporain, à rebours de toute prise en compte de la complexité des sujets.

(Lire l'article)

"Faire jouer des groupes grindcore ou harsh noise dans un hôpital psychiatrique et devant des personnes souffrant de troubles autistiques graves ? Vivian, infirmier dans une unité pour cas dits « irrécupérables », s’y attelle depuis 2011 - il en parle ici. Un entretien suivi du récit d’un concert dans cette même unité, par l’ami Klaus Legal."

(Lire l'article)

Publié dans Article 11 n°3,

Emmanuel Digonnet est un ancien infirmier de secteur psychiatrique. Après plus de vingt ans d’exercice, définitivement dépité par les orientations prises par le service public de « psychiatrie », il a démissionné. Si Emmanuel ne pratique plus, il parle par contre très bien de son ancien métier, des évolutions de la profession, et des raisons qui l’ont poussé à ne plus l’exercer.

(Lire l'article)

« Je suis celui qui insulte la fontaine à Lyon et lui balance des coups de pied. Je suis celui qui demande quinze fois l’heure près du centre commercial à des clodos qui finissent par le chasser à coups de bouteilles. Je suis celui qui collectionne et mâche consciencieusement des mégots sous un porche. Je suis celui qui hurle en tournant sur lui-même dans la rue. »

(Lire l'article)