Nébuleuses

Rassembler les alternatives, réflexions et luttes autour du travail social et de la santé

Les nébuleuses sont des objets célestes composés de gaz et de poussières éparses. Elles sont à l’origine de la formation des étoiles...
Accueil > EnfanceS > L’école c’est de la merde !

L’école c’est de la merde !

lundi 14 novembre 2016

On avait envie de vous proposer pour la rentrée un petit témoignage bien vénère. Témoignage d’un lycéen qui n’en peut plus et refuse de se lever tout les matins pour se faire formater par une institution qui le révulse. On est peut-être pas les mieux placés pour critiquer une institution qui nous a nous même formaté et dont a profité. Mais c’est un texte qui permet de réfléchir autrement et surtout un bon défouloir ! Alors on le placarde devant les écoles, les collèges et les lycées ?

L’école, c’est de la merde !
 
Pourquoi ?
 
Liste de raisons (incomplète, bien sur) !
 
***
 
TOUT LE MONDE Y PENSE, TOUT LE MONDE L’OUBLIE
 
PERSONNE SE BARRE, TOUT LE MONDE SUBIT
 
***
 
Parce qu’on en a ras le cul de se faire lever tout le matin par un réveil, qui nous empêche de finir notre nuit comme notre corps en aurait envie.
 
Parce qu’on en a ras le cul d’être en cours sans pouvoir parler, sans pouvoir aimer, sans pouvoir rêver, sans pouvoir bouger, sans pouvoir respirer l’air de la nature, sans pouvoir rien faire, obligé de rester entre 4 murs.
 
Parce qu’on en a ras le cul d’entendre le prof d’histoire parler de la France comme si c’était notre maison, notre amie et que ses victoires étaient les nôtres.
 
Parce qu’on en a ras le cul que dés qu’on sèche, tout le monde nous dise qu’on devrait avoir « mauvaise conscience » alors que l’on a simplement profité d’un moment de liberté et qu’eux ils sont allés se faire chier.
 
Parce qu’on en a ras le cul que tout le monde pense que si on n’a pas de diplôme, pas de travail, pas d’argent, on peut pas vivre.
 
Parce qu’on en a ras le cul de voir les autres regarder le prof comme si c’était une télé.
 
Parce qu’on en a ras le cul d’être formaté en consommant l’enseignement que nous donne l’éducation de masse.
 
Parce qu’on en a ras le cul de pas pouvoir dire qu’on en a ras le cul, parce que si on le dit on a comme réponse : "qu’est-ce que tu proposerais, toi ?", "Si l’école n’était pas là, tu saurais même pas lire", ou encore "c’est la vie..."
 
Parce qu’on en a ras le cul d’entendre des arguments que tout le monde dit sans y croire.
 
Parce qu’on en a ras le cul d’essayer de se cacher que l’école c’est de la merde alors qu’on le sait très bien.
 
Parce qu’on en a ras le cul que nos seuls droits soient ceux qu’on nous donne et pas ceux que l’on prend.
 
Parce qu’on en a ras le cul d’être surveillé, fliqué, réprimer, puni.
 
Parce qu’on en a ras le cul que même quand on est dehors il y ait des caméras qui nous filment pour nous dire que le big boss nous a à l’œil et que même si on est dehors on est pas libre.
 
Parce qu’on veut profiter de notre enfance et notre vie.
 
Parce qu’on veut trouver l’ivresse de la liberté et qu’on sait qu’elle ne se trouve certainement pas à l’école.
 
Parce qu’on veut pouvoir sortir des normes.
 
Parce qu’on veut aimer et faire tout ce qu’on a envie de faire qu’on soit dans la cour ou en cours.
 
Parce qu’on veut vivre en accord avec nous-mêmes, et que si on va à l’école, on risque de devenir un sale bâtard qui a du pouvoir et de l’argent.
 
Parce qu’on veut pouvoir montrer nos nombrils et même plus.
 
Parce qu’on veut pas attendre d’avoir 60 ans (ou plus) pour pouvoir vivre librement (d’ailleurs à 60 ans, avec tout le conditionnement qu’on a subit, si on est allé à l’école ou qu’on a travaillé, on ne sait même plus ce qu’est la liberté)
 
Parce qu’on veut pas de leur faux respect et qu’on veut se respecter vraiment.
 
Parce qu’on veut pas perdre notre vie à la gagner.
 
Parce qu’on veut pas rester en cours alors que dehors le système enlève des vies.
 
Parce qu’on sait que l’école n’est pas vraiment "laïque", qu’en fait sa religion s’appelle le " républiquisme ".
 
Parce qu’on sait que le cliché de l’élève qui se libère à l’école n’est réservé qu’à une élite qui devient soit bourges soit dirigeant.
 
Parce qu’on sait que l’école est une arme du système pour que les élèves aillent dans le "bon chemin".
 
Parce qu’on sait que l’école possède un immense pouvoir politique en pouvant faire des enfants de gentils (con)citoyens, qui croient en cette connerie de démocratie que l’école représente bien d’ailleurs.
 
 
Parce qu’on sait que si parfois les profs nous interdisent de regarder par la fenêtre, c’est pour nous empêcher de rêver, c’est pour nous habitué à être enfermé et à regarder des choses sans vie (pour qu’on fasse pareil quand on est chez nous en regardant la télé), alors que dehors, la nature peut nous apporter plein d’enseignement vivant.
 
Parce qu’on sait que l’école, par un système technologique de gestion des absences/retards et de notre vie écolière, nous habitue à être considéré comme des produits, des machines, des pions, des numéros, des cartes d’identités, des donnés biométriques, des séquences ADN etc.
 
Parce qu’on trouve ça horrible qu’il y ait des espèces de barres aux fenêtres qui servent à empêcher les élèves de se suicider. Si elles sont là, c’est qu’il y a une raison, et cette raison c’est qu’il y a des suicides dans les écoles, et s’il y a des suicides dans les écoles c’est parce qu’elles sont, rien que par leur structure qui est carcérale, inhumaine, "robotaine" et qu’elles poussent à la dépression, à la folie, à la méchanceté, à ne pas écouter les autres (parce qu’on pense qu’au cours si on veux réussir), à l’égoïsme... et ceci en lançant, et en cultivant, des cercles vicieux que, nous, humains ne pouvons pas comprendre (surtout si nous sommes dedans).
 
J’ai écrit cette brochure parce que j’en ai ras le cul de cette école et de tous les arguments à la con que me disent les autres alors qu’en fait, ils en ont ras le cul eux aussi et pensent au moins la moitié de ce qu’il y a dans cette brochure. Je l’ai écrit aussi parce que je vais quitter le système scolaire (premier pas pour quitter le système général) et que ça me rend triste de laisser tous ces humains, ces frères, pourrir dans ces écoles (dans ce système) Je pense que l’esprit de toutes les personnes qui sont à l’école est traversé par certaine de ces raisons à un moment ou un autre, mais, malheureusement, les efface avec une auto-censure du type : "oui, mais il n’y a pas le choix", "c’est quand même mieux qu’avant" etc. et s’habitue à la merde qu’est l’école. En réalité, cette merde n’est pas une fatalité : dans nos rapports avec la hiérarchie, et le système en général, nous pouvons chaque jour montrer aux autres humains, pions de cette société, l’illogisme de cette dernière et la déshumanisation qu’elle provoque. Essayer de se comporter le plus librement (humainement) possible dans son école me semble une bonne chose, cela conduit inévitablement à la porte (sauf si parmi vos supérieurs, certain préfèrent obéir à eux-mêmes qu’à la loi) ; "la meilleure façon de se rendre compte de la pourriture du système c’est d’essayer de le quitter"
 
Un lycéen en rage

Voir en ligne : l’école c’est de la merde !

Il y a deux manières de participer à la publication sur Nebuleuses.info, soit en proposant un article soit en proposant des compléments d’infos liés à un article.

Les compléments d’infos sont relus par le collectif du site avant publication en ligne. Le but de cette modération n’est pas de censurer les discussion mais de s’assurer qu’elles participent d’un complément d’information ou d’un débat sur le sujet en question.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.