Nébuleuses

Rassembler les alternatives, réflexions et luttes autour du travail social et de la santé

Les nébuleuses sont des objets célestes composés de gaz et de poussières éparses. Elles sont à l’origine de la formation des étoiles...
Accueil > Folie(s)- (anti)psy > La raison du plus fou

La raison du plus fou

jeudi 8 septembre 2016

Il y a des brochures qui traînent chez nous pendant des mois et qu’on oublie de lire... et puis on prend le temps et on en ressort transformé. La raison du plus fous est de ces brochures qui vous transforment. A retrouver sur infokiosque !
ou à télécharger ici :

PDF - 740.5 ko

On ne citera ici que l’intro :

J’ai trouvé ce bouquin de 1977 dans une boutique Emmaüs, pour 1 euro.
J’ai mis deux jours à le lire. Je n’avais jamais entendu une parole aussi sincère, sensible, engagée dans le domaine de la psychiatrie. Les auteurs ne se cachent pas derrière des termes techniques, des concepts qui mettent une distance avec un monde qui nous est si proche, bien que caché.
Karlin et Lainé ont fait une expérience : un film pour la télé (Antenne 2 à l’époque), qui va se transformer en 7 heures de films sur “La santé mentale des français”. Ils ont eu la chance, années 70 obligent, de pouvoir y développer un discours, de se mettre en jeu. En parallèle, ils ont écrit ce bouquin, parce qu’il y avait trop à dire sur toutes les personnes qu’ils ont rencontrées, pendant deux ans. Ils ont rencontré des“fous” et des “normaux”, ils se sont aussi rencontrés eux-même dans un
jeu de va-et-vient entre normalité et folie. Karlin fait des films, Lainé est psychiatre. Ils ont écrit ce livre (paru aux Editions sociales en 1977) en utilisant le pronom personnel “je”, pas pour se disperser et faire un jeu rhétorique, mais pour se complexifier, se densifier, mettre en avant le commun. C’est intéressant comme lecture, on peut se reconnaître dans ce “je”, déjà la somme de deux pensées, et ouverte à d’autres.
Ce n’est pas une position de principe, de trouver du commun dans des vies de fous, de trouver tout fou, ou alors dire que les fous ne sont pas fous. Cette expérience les a ébranlés, profondément. Les extraits choisis sont émouvants, ou questionnants. Ils dénoncent et racontent l’expérience de la rencontre. Ils sont aussi une lecture politique de la société qui fabrique la folie.
Il y est question d’un certain regard, celui qui transperce les images pré-conçues, qui voit une personne et sa vie avant de voir qu’elle est étiquetée “malade mentale”. Ce regard change tout, et m’a donné envie de partager certain de ces textes, planqués dans un vieux bouquin qu’on ne trouve plus que par hasard.
 
Un têtard dans la mare.
Spéciale dédicace aux enfants et ados de l’IME Tony Lainé à Château-Arnoux.

Il y a deux manières de participer à la publication sur Nebuleuses.info, soit en proposant un article soit en proposant des compléments d’infos liés à un article.

Les compléments d’infos sont relus par le collectif du site avant publication en ligne. Le but de cette modération n’est pas de censurer les discussion mais de s’assurer qu’elles participent d’un complément d’information ou d’un débat sur le sujet en question.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.