Nébuleuses

Rassembler les alternatives, réflexions et luttes autour du travail social et de la santé

Les nébuleuses sont des objets célestes composés de gaz et de poussières éparses. Elles sont à l’origine de la formation des étoiles...
Accueil > Folie(s)- (anti)psy > Schizophrénie, Psychose ou Entente de Voix, Qu’est-ce que ça change (...)

Schizophrénie, Psychose ou Entente de Voix, Qu’est-ce que ça change ?

Rencontre/débat à Lyon

lundi 9 mai 2016

Rencontre - débat

Mardi 14 juin de 14h00 à 17h00
Centre Hospitalier Saint Jean De Dieu Espace Conférences Sanou Souro 290 route de Vienne 69008 Lyon. Accès : bus C12 - arrêt Hôpital Saint Jean de Dieu

La participation à cette rencontre-débat est gratuite mais sur inscription obligatoire au 31 mai dernier délai.

Pour vous inscrire cliquer sur le lien suivant (ou copiez le dans votre navigateur internet) :
https://www.inscription-facile.com/form/FLhHXcEXLNbinfpAcecd
En cas de problèmes lors de votre inscription contactez lyon69[chez]revfrance.org
Pour tout autre renseignements : 04 37 90 13 72

Rencontre organisée par

Le réseau lyonnais autour de l’entente de voix et des perceptions de phénomènes,
Le réseau français sur l’entente de voix (REV France),
La maison des usagers du centre hospitalier Saint Jean de Dieu,
Et soutenue par le groupe d’entraide mutuelle Oxygem.

Depuis plusieurs années les mobilisations d’usagers de la santé mentale se développent en France et à l’international. Émergent ainsi des espaces de partage d’expériences pour explorer les trajectoires de vies et les manières d’être face aux phénomènes singuliers qui surgissent pour les individus.
Il s’agit aussi de faire reconnaître une prise de parole des usagers ; critique, dénonciatrice parfois, mais surtout porteuse de sens et de savoir.

Le REV, Réseau sur l’Entente de Voix, pendant français du mouvement international Intervoice, s’inscrit dans cette mouvance. Il soutient les initiatives d’exploration des phénomènes dits psychotiques - voix (ou "hallucinations auditives") - visions (ou "hallucinations visuelles"), convictions non partagées (ou « idées délirantes »).

Le fait d’entendre des voix peut-être une expérience extrêmement éprouvante. Le seul recours possible, pour les personnes concernées à qui les voix posent problème, est celui de la psychiatrie et des traitements neuroleptiques. Le discours médical autour de la "maladie mentale" produit un ensemble de catégories à visée explicative (schizophrénie, psychose..) dont peuvent se saisir ces personnes, les proches et les soignants.

Pour autant un certain nombre de personnes ne peuvent se reconnaître ni s’approprier un modèle, qui bien souvent s’accompagne d’une prise en charge, notamment médicamenteuse, pas toujours efficace ou suffisante. Ainsi ces personnes héritent alors non seulement d’une “maladie“ mais d’une impuissance contagieuse et leur vie semble leur échapper.
Faut-il se résigner face à ce qui serait une forme de fatalité ? Professionnels comme patients n’ont-ils d’autre choix qu’une approche médicale pour penser ces phénomènes ?

Le Réseau français sur l’entente de voix veut contribuer à l’acceptation sociale des voix en considérant celles-ci comme des expériences porteuses de sens pour les personnes qui les vivent, plutôt que comme des symptômes psychiatriques. Il ne s’agit pas d’une nouvelle proposition thérapeutique, mais d’une proposition d’émancipation.
Ce réseau propose aux entendeurs de voix des espaces d’expression où, sans être jugés ni enfermés dans une identité de malades, il est possible de parler des voix, d’évoquer de ce qui est vécu.
Les groupes d’entendeurs de voix permettent de rompre l’isolement qui résulte de la peur envers un phénomène généralement mal connu, et constituent un lieu de partage et d’entraide permettant aux personnes de
se renforcer et de reprendre le pouvoir sur leur vie.

A l’occasion de la constitution récente d’un groupe d’entendeurs sur Lyon - après Paris, Lille et Marseille - des entendeurs de voix et des professionnels désireux de s’engager dans une transformation de leurs pratiques, vous invitent à explorer d’autres voies lors d’une rencontre- débat où témoigneront de leur parcours et de leurs réflexions deux
« experts », l’un par formation et l’autre par expérience, à moins que ce ne soit l’inverse ?

Les intervenants :

Vincent Demassiet, président de l’association Réseau Français sur l’Entente
de Voix. Entendeur de voix il facilite les groupes d’entendeurs de voix de
Mons-en-Barœul et d’Armentières (59). Il assure également des consultations d’entendeurs de voix à l’Établissement public de santé mentale Lille-métropole qui a développé cet axe dans le soin des personnes.
Yann Derobert, psychologue clinicien, secrétaire adjoint du REV France et formateur indépendant en santé mentale. Il est à l’initiative du Réseau français sur l’entente de voix.

Le pdf de l’événement pour le partager par mail :

PDF - 93.9 ko

Il y a deux manières de participer à la publication sur Nebuleuses.info, soit en proposant un article soit en proposant des compléments d’infos liés à un article.

Les compléments d’infos sont relus par le collectif du site avant publication en ligne. Le but de cette modération n’est pas de censurer les discussion mais de s’assurer qu’elles participent d’un complément d’information ou d’un débat sur le sujet en question.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.