Nébuleuses

Rassembler les alternatives, réflexions et luttes autour du travail social et de la santé

Les nébuleuses sont des objets célestes composés de gaz et de poussières éparses. Elles sont à l’origine de la formation des étoiles...
Accueil > Mots-clés > Genre > handicap

handicap

"A tout-es les tordu-es de la normalité.
La constellation de notre monde est incommensurable, nos liens tissés et brinquebalants nous aideront à apprivoiser nos dons dangereux, nos réalités dépassent vos normes, vos cases, vos murs, vos bouches.
Notre parole et notre langage nous rendront plus fort-es.
Psychophobie, neurodivergence, fou, folles, chaton et chocolat."

(Lire l'article)

Le 6.6.2016, l’émission de France Culture "Sur les docks " donne la parole à des femmes qui ont le syndrome d’asperger..
"Il y a dans la population un certain nombre de femmes Asperger, à l’extrémité du spectre de l’autisme, dont le syndrome se fait discret, presque invisible. Elles ont grandi avec une différence qui n’a pas été identifiée."

(Lire l'article)

"Le Réseau ASTRA cherche à favoriser le partage de pratiques et d’expériences en matière d’accueil et d’accompagnement, et à faciliter l’accès à des informations utiles au montage ou au développement de projets d’accueil.
Cette mallette est un des outils au service de ces objectifs.
Elle fait œuvre d’outil d’orientation en mettant un ensemble d’informations et d’exemples à disposition de toute personne ayant un intérêt – professionnel ou personnel - dans l’agriculture sociale et thérapeutique, porteurs de projets d’accueil social (actuels ou futurs), enseignants et étudiants des structures de formation (sociale et agricole), salariés de structures sociales…"

(Lire l'article)

"Face de cuillère" est une pièce de théâtre proposée par la Compagnie La Mandarine Blanche.
"On l’appelle "Face de cuillère" parce qu’elle a une tête toute ronde, comme lorsqu’on regarde son reflet sur le dos d’une cuillère. Elle raconte sa passion pour les chanteurs d’opéra, la séparation de ses parents, la rencontre avec le professeur Bernstein…

La trajectoire choisie pour donner la parole à cette singulière enfant, est celle du poétique, de l’universel. L’écriture est suspendue, l’humour sous-jacent et son récit, un hymne à la vie. Elle convoque joie, beauté et rêve pour parler de sa différence, de ses peurs et de son quotidien chaviré."

(Lire l'article)