Nébuleuses

Rassembler les alternatives, réflexions et luttes autour du travail social et de la santé

Les nébuleuses sont des objets célestes composés de gaz et de poussières éparses. Elles sont à l’origine de la formation des étoiles...
Accueil > MIgrationS

MIgrationS

Dimanche 28 Octobre, Nébuleuses et ses amies vous invite à l’Amicale du futur (31 rue S. Gryphe, Lyon) pour la projection du documentaire de Laurent Reyes, "Tranquille sous le pont". Nous serons en présence des réalisateurs. L’amicale ouvre ses portes à 17H et le film commence à 19H. Nous prévoyons des trucs à grignoter.

(Lire l'article)

Suite à la décision du Conseil d’État du 20/02/18 sur la circulaire COLLOMB (Circulaire n° INTK1721274J du 12 décembre 2017), une NOTE D’INFORMATION AUX PERSONNES HÉBERGÉES en centre d’hébergement ou à l’hôtel et à leurs soutiens rédigée par le Droit Au Logement

(Lire l'article)

"Sachez que l’État français met tout en œuvre pour vous empêcher de rester sur son territoire. Ce guide est là pour vous aider à mieux comprendre la procédure d’asile en europe et en France, vous aider à faire valoir vos droits ou à passer entre les mailles du filets si ça craint pour vous. Version française et arabe..."

(Lire l'article)

"L’Etat français a un problème avec les mineur·es isolé·es étranger·es. Avant d’être des étranger·es, ce sont des mineur·es, à ce titre protégé·es par la Convention internationale des droits de l’enfant que la France a promulguée il y a maintenant 28 ans. Alors, pour faire de ces enfants des sans-papiers comme les autres, l’Etat n’hésite pas, depuis juillet dernier, à les enfermer dans des centres, les DDAEOMIE, où des éducateur·ices zélé·es ont pour mission de déclarer majeur·es au moins 80% d’entre elleux. Et pour cela, toutes les méthodes sont bonnes : interrogatoires, menaces, humiliations, comptage de dents, test osseux... Si bien que ces jeunes, qui ont survécu à l’enfer de la traversée, deviennent en France des candidat-es au suicide. Jean, 16 ans, originaire du Cameroun, a accepté de témoigner."

(Lire l'article)

"Ibtissam Bouchaara est éducatrice à la Sauvegarde, association qui gère entre autres le Foyer Bellevue de Châlons-en-Champagne, où le jeune Denko Sissoko a trouvé la mort le 6 janvier 2017. Pour avoir apporté son témoignage sur la Radio primitive peu après cette tragédie, elle a été convoquée pour sanction disciplinaire, puis pour licenciement. Elle devra se présenter à sa direction le 30 janvier à 10 heures. Dans l’attente, elle définit sa position."

(Lire l'article)

1 | 2 | 3 | 4