Nébuleuses

Rassembler les alternatives, réflexions et luttes autour du travail social et de la santé

Les nébuleuses sont des objets célestes composés de gaz et de poussières éparses. Elles sont à l’origine de la formation des étoiles...
Accueil > PratiqueS de soinS/ pratiqueS du corpS > APPAS - Association pour la promotion de l’accompagnement sexuel

APPAS - Association pour la promotion de l’accompagnement sexuel

mardi 22 décembre 2015

L’APPAS est une association qui se donne pour missions de promouvoir l’accompagnement sensuel et/ou sexuel des personnes "handicapées". Elle propose des formations pour les personnes qui souhaiteraient devenir assistant-e sexuel et surtout de mettre en lien des personnes et des assistant-e-s sexuel. Cette asso a été créé et est gérée bénévolement par des personnes "handicapés".

L’APPAS se donne pour mission de faire entendre la voix des personnes "handicapées" souffrant d’isolement et de misère affectifs et sexuels et de leur permettre d’accéder à l’expérience de l’exploration et de la découverte de leur corporéité à travers l’écoute, le toucher, les massages, les caresses et, si c’est leur choix et leur demande, par l’accompagnement sensuel et sexuel.
 
L’association a pour objet de promouvoir la connaissance et de permettre le développement de la personne dans le respect de la législation française en vigueur dans les domaines :
 
➢ de l’accompagnement à la vie affective, sensuelle et sexuelle des personnes en situation de handicap ;
 
➢ des droits et libertés fondamentaux relatifs au corps et à l’esprit des personnes en situation de handicap ;
 
➢ de l’égalité, de la dignité, de l’autonomie des personnes en situation de handicap et/ou de dépendance et de leur droit à bénéficier d’une protection de leur vie privée et de leur intimité ;
 
➢ du droit à l’épanouissement personnel et social des personnes en situation de handicap.
 
Conformément à cet objet, l’association aura pour objectifs :
 
• de prôner des valeurs humanistes et intégratives, de tolérance et d’indépendance dans un cadre respectueux des libertés individuelles et du cadre juridique en vigueur ;
 
• de sensibiliser, d’accompagner, d’informer et/ou de conseiller les professionnel(le)s de l’accompagnement à la vie affective, sensuelle et sexuelle, du milieu social, médico-social, médical, paramédical et éducatif, les médias, les personnes « handicapées », leurs proches et le grand public... Cet objectif pourra prendre la forme de formations, d’interventions à des manifestations, d’articles, de conférences ou de tout autre support approprié ;
 
• de permettre à toute personne en situation de handicap de faire entendre et connaître son désir d’être accompagné dans sa vie affective, sensuelle et/ou sexuelle ;
 
• de proposer et d’organiser des groupes de paroles et de réflexions, animés par des personnes compétentes, en direction des professionnel(le)s de l’aide à la personne et des personnes en situation de handicap ;
 
• d’élaborer un cadre, des règles, une éthique et un code de bonne conduite, dans une charte qui sera proposée aux adhérent(e)s ;
 
• de responsabiliser tous les acteurs de l’accompagnement sexuel ;
 
• de mener des actions auprès des pouvoirs publics, des instances politiques, des partenaires sociaux et éducatifs ;
 
• de proposer des formations aux assistant(e)s volontaires et autonomes, ainsi qu’aux professionnels du milieu médico-social, éducatif, médical et paramédical. Celles-ci seront assurées par des intervenants ayant les compétences requises (juriste, psychologue, sexologue, etc.) ;
 
• de proposer des collaborations à des partenaires sociaux défendant les mêmes valeurs que nous, avec détermination et respect du cadre législatif en vigueur.
Les questions les plus fréquemment posées sur l’accompagnement sensuel et/ou sexuel...
 
"L’accompagnement sexuel, c’est de la prostitution, non ?"
 
A l’APPAS, nous répondons "oui, une prostitution spécialisée" !
La loi le dit : dés lors qu’il y a contact physique entre deux personnes consentantes dans le but d’une satisfaction sexuelle, contre rémunération (argent ou biens matériels etc.), cela s’appelle de la prostitution.
 
"La prostitution est-elle interdite ?"
 
Non, la prostitution en France n’est ni prohibée, ni encadrée, elle est donc libre.
 
"En mettant en relation des personnes en demande (client(e)s) et des personnes offrant ces services, n’avez-vous pas peur d’être accusés de proxénétisme ?"
 
Rappel : Qu’est-ce que le proxénétisme ? C’est le fait "de faire office d’intermédiaire entre deux personnes dont l’une se livre à la prostitution et l’autre exploite ou rémunère la prostitution d’autrui" (Code pénal, art. 225-6-1°) et le risque pénal existe aussi pour qui tolère que la prostitution s’exerce dans un local d’un établissement qu’il gère ou exploite (Code pénal, art. 225-10-2°).
Même si nous le faisons de façon bénévole, c’est un risque entièrement assumé par l’APPAS et son président Marcel Nuss pose régulièrement la question : "De quoi peut on m’accuser ? D’empathie illicite ? De délit d’humanité ?".
 
"En tant que client/bénéficiaire, je risque quoi ?"
 
Rien. La pénalisation des clients de prostituée par une amende de 1 500 euros ne figure plus dans la proposition de loi de « lutte contre le système prostitutionnel » votée par l’Assemblée nationale fin novembre 2013.


Voir en ligne : APPAS - Association pour la promotion de l’accompagnement sexuel

Il y a deux manières de participer à la publication sur Nebuleuses.info, soit en proposant un article soit en proposant des compléments d’infos liés à un article.

Les compléments d’infos sont relus par le collectif du site avant publication en ligne. Le but de cette modération n’est pas de censurer les discussion mais de s’assurer qu’elles participent d’un complément d’information ou d’un débat sur le sujet en question.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.