Nébuleuses

Rassembler les alternatives, réflexions et luttes autour du travail social et de la santé

Les nébuleuses sont des objets célestes composés de gaz et de poussières éparses. Elles sont à l’origine de la formation des étoiles...
Accueil > (Sans)Logis > Greve des professionel.les de l’urgence sociale à lyon mardi 24 (...)

Greve des professionel.les de l’urgence sociale à lyon mardi 24 mars

mardi 31 mars 2015

"Nous, professionnels de l’urgence sociale, avons adressé au préfet un
courrier pour demander à être reçus de manière à **dénoncer la crise sans
précédent** que nous connaissons. Aujourd’hui, aucune réponse et aucun
engagement significatif ne nous a été fourni. Nous nous engageons donc dans
un mouvement de **grève le Mardi 24 mars 2015**, avec un point presse à
15h. *

*Nous le devons aux personnes que nous accompagnons, au nom de la dignité,
de notre éthique professionnelle, du maintien du pacte social.*

A Lyon, *1500 personnes appellent le 115 sans obtenir de place
d’hébergement*. Ce sont des hommes, des femmes, certains sont âgés,
d’autres handicapés, ou malades ; tous sont exténués. Ce sont aussi des
enfants, des nourrissons.

Au 15 avril, les centres d’hébergement hivernaux fermeront leurs portes et
ce seront *plus de 300 personnes qui les rejoindront alors, froidement
jetés à la rue*.

Pour les professionnels de l’urgence sociale, c’en est trop, c’en est
vraiment trop !

*Cet hiver 4 personnes sont mortes, dans la rue à Lyon.*

Nous n’en pouvons plus d’avoir la boule au ventre pour attribuer les
quelques places d’hébergement qui se libèrent. Nous n’en pouvons plus
de « trier » le plus faible parmi les plus fragiles. Nous n’en pouvons plus
de choisir entre une personne sous dialyse et un homme de 80 ans, entre une
mère seule et ses deux enfants de 3 et 5 ans et une famille avec un nouveau
né….

Le Code de l’Action Sociale et des Familles (art L345-2,2) stipule que « *toute
personne *en situation de détresse médicale psychique ou sociale a accès à
tout moment au dispositif d’hébergement d’urgence ».

Pourtant, le *Préfet du Rhône piétine la loi, piétine la République* et
condamne chaque jour l’avenir des personnes que nous accompagnons.
Aujourd’hui,
nous avons appris la création de 300 places supplémentaires en vue de la
sortie du plan froid, *cette solution demeure dérisoire face aux besoins
actuels*. En tant que représentant de l’Etat, il doit prendre la mesure de
l’ampleur des dégâts provoqués par des choix politiques aussi inadaptés. En
tant que représentant de l’Etat, il se doit d’arrêter de bafouer la loi et
de nier les décès causés par une politique irresponsable.

Nous ne voulons plus être les témoins silencieux de cet état de fait
abject. Nous, professionnels de l’urgence sociale, ne voulons plus
continuer à faire tourner, à vide, une machine à broyer. On ne joue pas
avec la vie et la mort des personnes."

Le réseau des professionnels de l’urgence sociale
reelengagementsdf@gmail.com


Voir en ligne : http://rebellyon.info/Appel-a-la-gr...

Il y a deux manières de participer à la publication sur Nebuleuses.info, soit en proposant un article soit en proposant des compléments d’infos liés à un article.

Les compléments d’infos sont relus par le collectif du site avant publication en ligne. Le but de cette modération n’est pas de censurer les discussion mais de s’assurer qu’elles participent d’un complément d’information ou d’un débat sur le sujet en question.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.